Directeur Financier de Transition

Le directeur financier (et administratif) de transition est l’homme clé du dispositif se présente comme un véritable business partner du Directeur Général.  Il s’agit d’un expert des techniques et des normes financières. Il peut prendre le titre de  DAF et prend en charge du travail habituellement effectué par celui-ci : budget, trésorerie, clôture des comptes…. Il s’occupe également du suivi opérationnel et de la gestion financière et influence la stratégie d’investissement de la structure dirigeante. Les compétences d’un DAF de transition permettent d’optimiser les profits et la rentabilité de la production.

Profil du Directeur financier de transition

Le manager de transition spécialiste de la finance détient une excellente connaissance et une bonne maîtrise des outils de reporting financiers. En tant que contrôleur de gestion, il doit être capable de mettre en exergue les chiffres dans ses analyses. Grâce à ses nombreuses années d’expérience dans un poste à responsabilité et en rapport avec l’économie, il pourra proposer des pistes pour améliorer la profitabilité de l’entreprise. Il doit aussi développer une connaissance des pratiques de ressources humaines dans le cas de PME ou d’ETI.

Un manager de transition en finance peut exercer deux fonctions s’il bénéficie d’une double compétence. Dans son secteur d’activité de prédilection, ce manager de haut vol gère les équipes en interne et les partenaires externes. Il doit maitriser la comptabilité (RH, paie, organismes financiers, services fiscaux, etc). En général, ils fonctionnent en portage salarial. Ce qui simplifie et sécurise leur intervention, en profit de la société qui le mandate.

En résumé, le directeur financier de transition est expert en le pilotage des indicateurs de performance, maitrise la trésorerie, et est qualifié pour entamer des négociations auprès des banques et des investisseurs. Il intervient dans des contextes sensibles ou complexes de crise, de changements impactant, de plans sociaux ou de réorganisations.

Les missions d’un Directeur Administratif et Financier de transition

L’on confie aux directeurs financiers de transitions des objectifs bien précis axés dans la gestion des comptes et la structuration des opérations de gestion et de reporting. Plus concrètement, son savoir-faire doit lui permettre d’assumer divers rôles tels que : directeur administratif et financier (DAF), directeur comptable ou encore directeur de contrôle et de gestion. Les principales missions d’un directeur financier de transition consistent à :

  • Coordonner et encadrer les services administratifs et financiers
  • Prévoir les budgets pour la réalisation des business plans
  • Mettre à jour les tableaux de reporting et les informer à la direction
  • Vérifier les marges sur les investissements
  • Mettre en pratique la réglementation fiscale et la législation en vigueur
  • Établir un ERP
  • Négocier des financements auprès des banques et des bailleurs
Notez cet article