Directeur Industriel de Transition

Le métier de management de transition recouvre plusieurs dimensions dans le monde très complexe de l’entreprise. Parmi les branches vers lesquelles il s’exempte, se trouve le poste de directeur industriel de transition, aussi appelé directeur des opérations industrielles.

Que fait un directeur industriel de transition ?

Le directeur industriel de transition est le manager de transition en charge de la stratégie industrielle. Recruté par une société de production ou de transformation, cet expert va assumer le pilotage de l’ensemble de ses filiales. Le directeur des opérations industrielles travaille en étroite collaboration avec la direction générale et commerciale. Il doit pouvoir  identifier les défaillances et définir des pistes d’amélioration pour atteindre les objectifs. Cela implique une certaine mobilité géographique.

Voici en quoi consistent les missions d’un directeur industriel de transition :

  • Il prend en charge le transfert ou le rapatriement d’un site de production sans interrompre l’activité
  • Avec son équipe, il évalue les marchés et organise les opérations
  • Il fait le choix des investissements nécessaires en matière d’outils de production
  • Il planifie l’affectation globale des ressources entre les sites de production
  • Il met en pratique un Lean management

Pourquoi recruter un directeur industriel de transition ?

Tout l’intérêt de faire appel à un directeur industriel de transition repose sur son efficacité à remettre une compagnie « sur les rails ». Un manager de transition spécialiste du secteur industriel bénéficie nécessairement d’une expérience significative dans la direction de filiales. C’est-à-dire qu’il a occupé des fonctions similaires ou qu’il a été lui-même gérant de sa propre firme pendant une longue période dans le passé. C’est pourquoi il peut prendre une fonction immédiate sans devoir passer par la case de préparation. Les experts très expérimentés ont la qualité de savoir s’intégrer très rapidement.

Le directeur industriel de transition se caractérise aussi par son grand sens de leadership parfois ponctué d’un charisme certain. Des qualités indispensables pour  manager une équipe, même à distance. Sa connaissance de la culture locale et plus particulièrement de l’état du marché, surtout s’il est expatrié, est un précieux atout pour la société qui le mandate. L’intervention du directeur industriel et de son équipe doit aboutir à une amélioration durable. Le but étant de produire un retour sur investissement bien palpable.

Comment trouver un directeur industriel de transition ?

Parmi les nombreuses qualités exigées d’un managent de transition, la maitrise d’au moins une langue étrangère est d’une importance capitale. Pour garantir une collaboration sécurisée, et surtout pour alléger la gestion administrative, privilégiez les managers appartenant à un réseau de portage salarial. La plupart des cabinets de management de transition recommandent et accompagnent le directeur industriel de transition le plus adapté à l’entreprise demandeur. Celui-ci s’appuie sur son expérience et sa connaissance accrue du secteur d’activité de la société. Très rapidement (puisque le temps est compté), il va identifier les points à améliorer (production pas dans les normes, problème de fournisseurs, coûts trop élevés, difficultés à transiter vers une nouvelle technologie…). Dans ce sens, il faut détecter les sources de la problématique.

Généralement, l’intervention d’un directeur industriel de transition peut suivre trois étapes principales :

Étape 1 : l’élaboration d’un plan d’action sous forme de cahier des charges.

Étape 2: la restructuration et la réorganisation de certains services. Il évalue également l’efficacité
des outils de production et envisage de nouveaux investissements

Étape 3: la mise en avant des résultats en établissant régulièrement un rapport détaillé des travaux effectués.