Dans quel cas fait-on appel à un manager de transition ?

Types d’entreprise

Le manager de transition dispose d’une expérience significative dans un ou plusieurs secteurs d’activité spécifiques. Il peut donc occuper différentes fonctions de direction comme : Directeur Général, Directeur Financier, Directeur des Ressources Humaines, Directeur Industriel, Directeur logistique, Directeur des Systèmes d’Information… Lorsqu’une société fait appel à un cabinet de Management de Transition, celui-ci fait intervenir un manager expert dans leur domaine. Le manager de transition sera alors destiné à l’accompagner dans ses projets d’amélioration de la performance. Il s’activera aussi à gérer une situation de crise ou à remplacement le dirigeant. La conduite du changement et l’avancement des projets stratégiques sera mis entre ses mains.

En général, les principaux clients des cabinets de management de transition sont sollicités par tous types et toutes tailles d’organisations. Ces dernières peuvent être des coopératives, des regroupements, des PME –PMI, des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI), de Grands Groupes ou encore des Associations. Ils représentent l’ensemble des filières de la production, la transformation primaire ou finale et la distribution. En 2015, on dénote la répartition sectorielle des missions de transition comme suit :

  • 57% des missions de transition sont réalisées dans l’industrie,
  • 23% dans le secteur des services,
  • 12% dans la chimie/pharma/santé,
  • 7% dans le domaine de la distribution/grande consommation et
  • 1% dans la finance

Un manager de transition est toujours l’homme ou la femme de la situation, peu importe le cadre de la mission. Cet expert peut intervenir à tous les niveaux de l’organisation (direction, ressource humaine, logistique,responsable de vente/achat, formateur…).

Les types de missions

Dans la majorité des cas, on fait appel à un manager de transition lorsque l’entreprise fait face à un contexte inhabituel. L’image du manager de transition et ses principes de fonctionnement ont considérablement évolués ces dernières années. Son rôle en tant qu’acteur du changement au sein de l’entreprise a petit à petit éradiqué sa réputation de « Cost Killer ». Le métier s’ouvre à des champs d’application toujours plus diversifiés. Aujourd’hui, l’on sollicite l’expertise du manager de transition notamment pour :

  • Renforcer les compétences d’une équipe et joindre leur profil avec les postes correspondants
  • Restructurer une organisation et définir de nouveaux plans d’action
  • Redresser une situation de crise
  • Dynamiser la croissance et optimiser la rentabilité
  • Améliorer la performance opérationnelle pour atteindre les objectifs
  • Accroître les performances financières

Chaque mission est unique et surtout personnalisée. Elle s’inscrit dans une durée limitée qui varie en moyenne entre 6 et 18 mois. Toutefois, la durée de l’intervention reste modulable en fonction des besoins de l’entreprise mais aussi en fonction de leur moyen. Mobile et disponible, le manager de transition peut se déplacer dans d’autres régions ou pays en fonction des besoins de l’entreprise. Il a aussi pour mission de créer de la valeur. Il réalise la mission qui lui est confiée tout en préparant des recommandations pour améliorer l’environnement social, humain et managérial de la société. Son intervention et son accompagnement n’ont pas de prix !