Déroulement d’une mission de transition

Le manager de transition est avant tout un homme d’action. Cette mission cruciale peut prendre différentes natures, notamment la gestion de crise, la restructuration de l’entreprise ou encore la croissance et le développement des activités. Pour atteindre son objectif, chez Coaxial Management, le manager de transition organise son travail autour de 3 étapes clés : l’avant mission, la mission et l’après-mission. 

L’avant mission

C’est durant la phase d’avant mission que manager de transition procède à l’identification des besoins réels du client, c’est-à-dire de l’entreprise. Il réalise une analyse approfondie afin de comprendre les enjeux détaillés de son intervention. Un cahier des charges sera établi. Après cela,  on passe par la validation de ce cahier des charges pour qu’il soit conforme aux besoins de l’entreprise. Il faut surtout qu’il soit compatible à l’atteinte des objectifs. L’expert doit aussi convaincre son client sur son haut niveau de technicité et son expérience pratique à partir du cahier des charges. Il est important que le manager de transition engagé détienne des connaissances accrues sur le secteur d’activité de l’entreprise. Ce dernier définira avec le donneur d’ordre (directeur/gérant) les grandes lignes d’interventions et de toutes les paramètres à prendre en compte.

La mission

Vient alors le noyau de l’intervention : la mission ou encore la descente sur terrain. Tout commence par un diagnostique de la situation qui dure environ 15 jours. Cette phase sert à déterminer les forces et les faiblesses de l’entreprise et d’axer les améliorations à opérer. Les problèmes à traités et les actions à mener sont synthétisés et présentés aux différents acteurs ou aux personnes concernées.

On passe ensuite au cadrage de la mission à parti d’un plan d’action bien défini. Ce plan d’action sous forme de « rétro planning » comprend la liste des actions par ordre de priorité. Après validation du chef de l’entreprise, le manager de transition se met aussitôt à l’œuvre avec ses équipes. Chacune des interventions est jalonnée par des notifications.

 Un suivi qui se traduit par un point mensuel est incontournable pour garantir la réussite de la mission. Une réunion trimestrielle est aussi nécessaire pour recadrer la mission. Il faut confronter les actions entamées avec les objectifs fixés. Les réunions se font souvent entre le client (directeur de l’entreprise), le manager de transition, et le consultant du cabinet dans lequel il est affilé. En général, la mission dure 6 à 18 mois.

Le manager de transition doit aussi assurer le relais ou la continuité c’est-à-dire assurer le passage de témoin. A la fin de la prestation, une feuille de route doit être restituée pour que la direction ou le successeur de l’expert puisse poursuivre la ligne en toute quiétude. La passation prend souvent l’aspect d’une formation ou d’un accompagnement.

L’après mission 

L’après-mission consiste à établir des conclusions et des observations. Cette étape se fait lors d’un entretien avec les acteurs clés de l’entreprise. Les grandes améliorations sont mesurées et les changements apportés sont discutés. C’est aussi au terme de la mission que l’on évalue la nécessité ou non de poursuivre l’intervention ou de renouveler le contrat. Le manager de transition assure la pérennité de son action en participant au recrutement de son successeur.