Urgence managériale

Pour toutes entreprises, qu’elles soient grandes, petites ou moyennes, les périodes de crise sont inévitables malgré les précautions prises en amont. Durant cette phase jonchée de complexités plus ou moins aggravées, les dirigeants doivent prendre de bonnes décisions. Ces derniers assureront le redressement ou non de la société. Avoir recours aux services d’un manager de transition, un expert de haut vol dans la gestion des crises constitue une des mesures indispensables. L’intervention d’une entité compétence externe peut en effet s’avérer comme l’issue suprême pour faire face à une urgence managériale.

Qu’est-ce qu’une urgence managériale ?

Au sein d’une société ou d’une organisation, peu importe le secteur d’activité, une situation d’urgence avérée peut entrainer un déséquilibre. Cela risque de produire un trouble au sein des équipes et de mettre en péril la performance et le système de production. L’urgence managériale se définit comme une zone de turbulence complexe à gérer. Il s’agit une situation qui dépasse le niveau habituel ou anticipé, nécessitant l’intervention d’un expert hautement qualifié et très expérimenté qui n’est autre que le manager de transition.

A chaque situation exceptionnelle un management exceptionnel. Les missions du manager de transition s’apparentent aux métiers de l’urgence. Tout comme le pompier ou le médecin urgentiste, il opérationnel dans l’immédiat, travaille rapidement et dans un délai limité. La situation d’urgence précède toujours un changement. L’urgence managériale est propice à l’établissement d’une évaluation et d’un état des lieux sur l’entreprise. Il permet de définir des axes d’amélioration qui seront très bénéfiques à l’entreprise.

Le manager de transition en urgence managériale

Le manager de transition est le plus qualifié intervenir en cas d’urgence managérial. Réactif et très expérimenté, il saura entamer les bons dispositifs pour maintenir et faire fructifier les activités d’une entreprise même en cas de situations complexes et délicates. Il peut s’agir par exemple de l’absence prolongée ou le départ précipité d’un cadre supérieur qui risque d’impacter lourdement l’avancement des projets en cours. Ces manquements sont autant de situations d’urgence que les acteurs concernés ne peuvent pas toujours assumer par eux même.

Le manager de transition se présente alors comme l’intérimaire idéal pour piloter les projets et les opérations y adhérant en attendant le retour à la « normal ». Il n’est certainement pas évident de trouver rapidement un remplaçant de la tête d’une entreprise. Il convient alors d’assurer un « management relais » qui assurera le recrutement pérenne d’un nouveau cadre dirigeant. En faisant preuve de leadership et d’une grande capacité d’adaptation, le management de transition s’intègre rapidement au sein des différentes structures de l’entreprise. Il traite la crise tout en veillant à rétablir un fonctionnement normal et un maximum de stabilité. Pour ce faire, l’expert mobilise les équipes et use de toutes les ressources disponibles pour atteindre ses objectifs.  Son approche structurée et centrée dans l’action donne de l’assurance à l’entreprise qui le mandate. Il participe également à l’embauche et au processus d’intégration de son successeur afin de pérenniser les progrès accomplis et les améliorations tangibles.